About Amédéo Piromalli

Posts by Amédéo Piromalli:

Conférence Qu’est-ce-que la Conciliation Familiale ?

Nicolas Sirot, délégué national de l’association I C I vous invite à y participer.

Le samedi 8 octobre 2016 de 10H à 12H à la salle bleue (EHPAD de Vezin Le Coquet) en partenariat avec l’association Les Champs Bleus.

Avec la participation de Marion Hurel, psychologue clinicienne ; Delphine Boulois, membre et présidente d’I C I Pays de Loire et du président national, Amédéo Piromalli.

Colloque La Conciliation Familiale

Quatre intervenants ont participé à ce colloque du 23 juillet 2016 :

Amédéo Piromalli, président fondateur de I Comme Identité (I C I), concepteur et porteur du projet de la conciliation familiale.

Henri Gibaud, normalien, agrégé, 22 ans de bénévolat associatif. « Lire et relire Evelyne Sullerot, 30 ans de soutien à la nouvelle parentalité ».

Marion Hurel, psychologue clinicienne, libérale, spécialisée dans l’accompagnement à la parentalité. Bénévole à l’association I C I. « Rester père et mère hors-paire, garder des repères ».

Le rôle des parents, la séparation conjugale, le temps de la réflexion, parler aux enfants, remplacer l’alliance conjugale par l’alliance parentale.

Jean Le Bail, professeur, président d’association. 8 ans de bénévolat. Défenseur de la parentalité. Présentation des raisons liées aux actions concernant les personnes évincées de leur autorité parentale.

Merci à eux et à M. Toufik Hedna, président de l’association Les amis de l’Algérie pour son aide logistique.

Lors d’une séparation conjugale, il est important de garder à l’esprit que le rôle de parent et celui de conjoint font référence à différentes parties de l’identité. Il est nécessaire, donc, de différencier le conjoint et le parent. De plus, l’enfant ne doit pas voir ses liens avec l’un de ses parents rompus. Il a besoin de chacun de ses parents. Il est le résultat d’un désir de couple, est issu de l’histoire du couple et de l’histoire de chaque parent. Il est important, pour sa construction de ne pas perdre une partie de son identité en coupant les liens avec une partie de sa famille, quelle qu’elle soit. L’enfant doit être rassuré sur le fait que bien que ses parents se séparent, ils ne divorcent pas de lui.

Un autre point important est que l’angoisse vient de ce qu’on ne peut pas imaginer, de ce que l’on ne sait pas. Pour rassurer, il faut donc imaginer. Dans des situations déstabilisantes et d’insécurité, comme l’est une crise familiale, l’enfant sera rassuré en restant à sa place d’enfant : il n’a pas son avis à donner sur la séparation, le choix de garde,… De plus, il est nécessaire d’éviter les situations dans lesquelles il peut se sentir en positions de conflits de loyauté envers l’un de ses parents. Il n’a pas sa place dans ces histoires d’adultes. Pour éviter l’angoisse, il convient d’expliquer aux enfants simplement la situation, les conflits… Ils apprécieront le fait d’avoir la possibilité de poser des questions. Avoir préparé certaines réponses en amont de l’annonce permettra à l’enfant de se sentir rassuré, cadré. Cependant, il aura de mauvais moments à vivre aussi : il a un deuil de famille idéale à réaliser. En ce qui concerne les beaux-parents, ils ont un rôle à inventer, en se différenciant de celui des parents biologiques, qui doivent seuls faire les choix importants qui concernent la vie de l’enfant. Lorsque les parents s’accordent, dans l’intérêt de chaque enfant, les solutions trouvées restent les meilleures.

Marion Hurel, psychologue

Formation 2016 des conciliateurs familiaux

Cette année, la formation a pu être en partie subventionnée par le ministère Sport, Jeunesse et Vie Associative via la région Bretagne. Nous les remercions. Cela a permis de contribuer à l’amélioration de la formation.

Des intervenants dont deux professionnels y ont participé : une avocate et une notaire comme l’an passé et deux nouveaux intervenants, adhérents à l’association, spécifiques à la conciliation familiale.

Nous remercions les Chambres des Notaires.

Elle a réuni 12 bénévoles provenant de différentes régions de France.

Une course pour la parentalité…

Stéphane DOUDET, bénévole d’I C I, en course avec le maillot des couleurs de l’association I Comme Identité – I C I-. Il  aura parcouru au total près de 1000 km. La course continue. Bravo à Stéphane ! Merci pour vos encouragements à notre cause commune afin d’aider les enfants de parents séparés à vivre respectueusement durant et après la séparation du couple.

Emission de radio RMC

En direct sur RMC au sujet de la réforme du divorce.

I Comme Identité donne son point de vue :

Nous confirmons que les séparations ne sont pas une problématique. La vraie problématique ce sont les procédures. Ce sont elles qui n’apportent en finalité aucune solution concernant l’intérêt des enfants et moins encore ceux des parents. Nous ne pouvons que constater de la tristesse, des angoisses, des batailles sans parler des sommes parfois allant jusqu’à 12 000 euros pour une simple procédure de divorce. Donc, des intérêts certes mais nous, nous constatons des intérêts bien loin de l’intérêt des enfants et des parents.

Ne soyez pas con, soyez constructif ! Séparez-vous avec la conciliation familiale !

L’invité du jour de France Bleu Auxerre : ICI la conciliation familiale

I Comme Identité est l’invité du jour de France Bleu Auxerre pour parler de la conciliation familiale et des formations à la conciliation familiale. Petite erreur, mea culpa, c’est bien un niveau V !

Pour écouter l’émission, cliquez ICI

LA QUESTION DU JOUR | Divorce, garde des enfants, avez vous le sentiment que ça se passe mieux aujourd'hui ?En France,...

Posté par France Bleu Auxerre sur mardi 26 janvier 2016

Meilleurs vœux 2016

L’association I Comme Identité vous présente ses meilleurs vœux pour l’année 2016. Que la conciliation familiale puisse prospérer afin de protéger l’intérêt premier des enfants par leurs parents.

Journal Ouest-France I C I Pays de Loire. « Divorce : une alternative aux procédures judiciaires »

Article Ouest France, édition Châteaubriant-Ancenis

Enfin un principe réellement gagnant gagnant pour les parents, les enfants bénéficient d’un bel héritage et de l’amour de leurs deux parents. Gratuit à tous les adhérents, la conciliation familiale donne aux parents en séparation une organisation saine et volontaire, réalisée par eux-mêmes pour leurs enfants. Delphine Boulois, Présidente de I C I Pays de Loire propose une alternative aux procédures judiciaires lors des cas de divorce ou de séparation. Elle vous attend pour vous écouter et trouver votre solution pour vos enfants.

Journal Le Réveil Normand: « Séparation : les conciliateurs simplifient les démarches »

« Verneuil-sur-Avre Séparation : les conciliateurs simplifient les démarches

L’association I comme identité (ICI) crée une antenne dans l’Eure et organise un Café des parents à Verneuil samedi 14 novembre. L’occasion d’en savoir plus sur les conciliateurs.

Vous êtes en instance de séparation et donc inquiet de l’impact sur vos enfants ? Vous avez eu une séparation réussie ou, au contraire, chaotique ? Vous voulez vous séparer mais vous vous interrogez sur les démarches à entreprendre ?

Quel que soit votre cas de figure, l’antenne de l’association ICI, I comme identité, qui vient de se créer dans l’Eure, vous invite à venir parler de votre expérience dans son Café des parents qui se tiendra chaque deuxième samedi du mois à Verneuil.

Eviter les conflits

Cette association nationale qui existe depuis 13 ans milite notamment pour l’égalité de la coparentalité en cas de séparation, pour que les enfants voient autant chaque parent. « Nous orientons les familles vers la conciliation familiale pour éviter les conflits », détaille Virginie Darche, présidente d’ICI Eure et elle-même conciliatrice familiale.

C’est une activité qu’elle effectue à titre bénévole, mais qui est en plein développement

« C’est tout nouveau : la conciliation familiale a été homologuée en février 2015, et le statut de conciliateur est en cours d’homologation, explique-t-elle. C’est une personne qui reçoit les couples qui souhaitent se séparer et les aide à trouver des solutions pour réussir au mieux leur séparation. Le conciliateur vérifie que l’accord soit égal et l’envoie à un notaire et un juge pour l’authentifier et l’homologuer. »

Non seulement la conciliation est gratuite, mais l’association ICI s’occupe aussi de toutes les démarches et prend en charge leur coût, évitant ainsi aux familles de payer un avocat ou l’envoi de l’accord de séparation au notaire. Seule contrepartie financière : adhérer à l’association. « Nous simplifions la séparation, résume Virginie Darche. Nous aimerions que d’ici 10 ans, chaque procédure passe par les conciliateurs. »

Devenez conciliateur

Pour cela, il faut plus de conciliateurs. C’est donc dans cette optique que l’association propose des formations gratuites à toute personne intéressée, dans le but de s’étendre, notamment dans l’Eure. Pour vous inscrire, contactez Virginie Darche ou vous rendre le site de l’association ICI.

Pratique. Café des parents samedi 14 novembre de 10h à 12h à la Mairie Accueil (ancien Pôle emploi). Ensuite, le café aura lieu chaque deuxième samedi du mois.
Contact : ICI Eure au 06 41 45 12 63. Site : conciliation-familiale.fr « 

12/11/2015 à 15:30 par Raphaël Hudry